L’ébavurage du métal, définition et avantages pour vos pièces métalliques

Article posté le 10/12/2021, dans "Industrie"

Les finitions ou prestations complémentaires sont des étapes clé lors du processus de fabrication de pièces métalliques. Selon les utilisations et les contraintes techniques à respecter, ces opérations préparent les pièces avant une autre phase ou révèlent leur aspect fini conformément à la qualité souhaitée.
Dans cet article, nous allons nous intéresser à l’ébavurage : l’une des finitions les plus répandues dans le cadre de la fabrication de pièces métalliques pour l’industrie.

Qu’est-ce que l’ébavurage ?

L’ébavurage permet d’éliminer le surplus de métal indésirable qui reste accroché à la pièce lorsqu’elle est découpée. Il est parfois indispensable d’ôter cette fine épaisseur de métal non souhaitée que l’on appelle « bavure » pour optimiser l’assemblage, la manipulation des pièces ou encore l’application d’un revêtement.

ebavurage metal

Comment ébavurer des pièces métalliques ?

Il existe différentes techniques et équipements pour ébavurer des pièces métalliques. Toutefois, le choix de la méthode repose principalement sur les quantités à traiter et la qualité de finition attendue.

L’ébavurage manuel

Il s’agit de l’opération la plus simple à mettre en place, elle consiste à supprimer les bavures à l’aide d’un outil d’ébavurage manié à la main. Cette opération devient rapidement chronophage lorsque l’on traite des pièces répétitives de série. De plus, la pénibilité de la tâche peut devenir très importante lorsque des pièces imposantes et lourdes rejoignent la ligne de production. Dans le cadre d’une production industrielle, cette technique laisse de plus en plus sa place à des machines automatisées.

L’ébavurage automatisé

L’ébavurage automatisé permet de proposer un niveau de finition régulier et répétable pour les prochaines séries. Cette technique garantit un même niveau de qualité tout au long du cycle de vie d’une pièce.

Différents procédés peuvent s’appliquer :

L’ébavurage mécanique : assure la suppression des bavures à l’aide de bandes abrasives et de brosses. Technique idéale pour la finition de pièces métalliques.

L’ébavurage en tonneau : traite de nombreuses pièces en simultané, le niveau de finition peut légèrement varier d’une pièce à l’autre.

D’autres techniques d’ébavurage peuvent s’appliquer à des types de pièces plus spécifiques :

L’ébavurage thermique : brûlure des bavures à haute température dans un réservoir sous pression (destiné aux géométries complexes).

L’ébavurage cryogénique : élimination des bavures par refroidissement de la matière (s’applique aux pièces en plastique, silicone et caoutchouc).

L’ébavurage électrochimique : traitement par électrolyse (utilisé pour traiter des pièces conductrices complexes et délicates).

Les avantages de l’ébavurage

De nombreux industriels choisissent une finition d’ébavurage pour répondre à trois critères principaux : la sécurité lors de la manipulation, le rendu esthétique et les exigences techniques de la pièce. Passons en revue les différents avantages de l’ébavurage de pièces métalliques plus en détail :

  • Une manipulation des pièces métalliques en toute sécurité

L’élimination des bavures et des arêtes vives limite grandement le risque de coupures lorsqu’une pièce est manipulée. Certaines machines permettent de créer, en un passage, un rayonnage régulier à l’intérieur et à l’extérieur des pièces pour arrondir les contours. Cette finition préserve les opérateurs des blessures et des accrocs lors du montage et protège également les clients qui réceptionnent ces pièces.

  • Un rendu esthétique optimal

Souvent synonyme de qualité perçue, l’esthétisme d’une pièce est un facteur essentiel, d’autant plus lorsque que l’on fabrique des pièces d’aspect. Par définition, une pièce d’aspect est épargnée de toute irrégularité : la finition permet dans ce cas précis de lui donner son rendu final avant utilisation ou commercialisation. En règle générale, la présence de bavures sur un produit métallique peut avoir un impact direct sur la perception qualitative d’une pièce bien que ses propriétés techniques soient conformes.
Selon l’équipement utilisé, l’ébavurage permet également de désoxyder en partie les chants d’une pièce et peut éventuellement créer un léger aspect brossé en fonction de la technique employée.

  • L’assemblage et le montage d’ensembles est facilité

Dans le milieu industriel, certaines pièces doivent être assemblées avec précision. La présence d’une fine couche de métal indésirable sur les pièces peut engendrer des difficultés lors du montage : décalages, pièces qui ne s’assemblent plus correctement, tolérances non respectées, etc. La suppression des bavures par ébavurage aide non seulement à l’assemblage mais également à prévenir d’éventuels dysfonctionnements d’ensembles soumis à des frottements réguliers.

  • Une préparation à l’application de revêtements

Avant de peindre un élément, on dit toujours que la préparation de sa surface est très importante pour garantir la bonne application d’un revêtement et sa durée dans le temps. Cette affirmation s’applique également pour les pièces métalliques : l’ébavurage permet de favoriser la bonne tenue d’un revêtement, d’une peinture ou encore d’un traitement de surface.

La prestation d’ébavurage mécanique du Groupe TMA

Notre Groupe industriel spécialisé dans la découpe et la transformation des métaux a investi fin 2021 dans une nouvelle machine automatisée pour ébavurer efficacement les pièces métalliques.
Équipé de tapis roulants en entrée et en sortie de machine, notre poste d’ébavurage a été pensé pour traiter des séries de pièces et assurer un flux continu.

Dans une logique de productivité maximale, cette machine ébavure mécaniquement les pièces à l’intérieur et à l’extérieur en un seul passage, en conservant le même niveau de finition. A ce titre, nul besoin de retourner les pièces et de les réintroduire une seconde fois dans la machine. L’ébavurage mécanique est une technique idéale pour le parachèvement des différents types de métaux : acier, alu, inox, cuivre, etc.

 

Informations techniques de notre machine LISSMAC SBM-L1000 G1S2 :

Largeur de travail max. : 1000 mm
Épaisseur du matériau à travailler : 0,5 – 50 mm
Charge : 300kg/rm
Puissance totale : 19.2 kW / 20.4 kW

Le Groupe TMA propose d’autres alternatives de finition telles que la tribofinition, la trovalisation, le grenaillage tunnel/tonneau et bien plus encore. Consultez l’ensemble de nos prestations complémentaires !

Avez-vous pensé au poinçonnage pour limiter les bavures lors de la fabrication de vos pièces ?

Contrairement aux procédés thermiques tels que la découpe laser, l’oxycoupage ou encore le plasma, le poinçonnage ne laisse pratiquement pas de bavure lors de la découpe des pièces.
Certains outils en poinçonnage permettent également d’ébavurer une pièce au moment de la fabrication, sans reprise.

Pour tout savoir sur le poinçonnage pour la fabrication de vos pièces, continuez votre lecture en découvrant les 5 avantages et inconvénients du poinçonnage !

Crédits photos de l’article : LISSMAC